Du Vrac, du bio, du local, en circuit court

1 - Le vrac

Nos priorités absolues sont de nous faire collectivement sortir du sur-emballage et de réduire le gaspillage alimentaire.

Chez Vivres en Vrac, tous les produits sont proposés sans emballage superflu et dans les quantités dont vous avez besoin (mais avec une exigence d’hygiène qui frôle la douce pathologie) 

Mais alors comment vendez vous donc vos produits (s’exclame la foule ébahie)?

Soit en vrac – zéro emballage – Nada

Vous amenez vos contenants (propres) et vous les remplissez avec les produits dont vous avez besoin, à la juste quantité.

Si vous n’avez pas de contenant avec vous, nous en vendons de très jolis ou nous vous dépannerons. On est comme ça.

Soit dans un emballage compostable ou biodégradable 

Un article du blog sera rapidement consacré au compostage, parce que nous savons bien qu’en ville ça n’est pas forcément évident.
(et nous aurons peut-être même un truc sympa à vous proposer dans ce sens).

Soit dans un emballage consigné

Pour des raisons d’hygiène alimentaire ou de régulation, tout ne peut pas être vendu en vrac. Dans ces cas là nous sélectionnons un fournisseur qui reprendra ses contenants, les nettoiera avant de les remettre dans le circuit.

2 - Le bio

Le bio est une évidence de notre époque. Fort heureusement il se démocratise en quantité et en cout. Nous ne sommes pas encore certifiés Ecocert, mais ça ne saurait tarder et à ce moment là nous pourrons vous parler de toute la gamme de nos produits qui sont eux aussi certifiés. Soyez en surs, nos fournisseurs sont soigneusement choisis en ce sens. 

Nous avons conscience que certains produits bios sont très chers, pour plein d’excellentes raisons, mais que le porte-monnaie ne peut pas toujours suivre. 

Dans ces cas là, nous proposons une alternative moins onéreuse mais toujours raisonnée.

3 - Le local

Vous n’avez jamais entendu parler du riz de Paris? Qwah???

Donc, oui, OK, on ne peut pas tout faire pousser localement, mais chaque fois qu’un produit est disponible en région parisienne et qu’il est produit en bio ou de manière écoresponsable, c’est là que nous cherchons à le sourcer. 

4 - Le circuit court

Nous voulons faire intervenir le moins d’intermédiaires possible entre le producteur et nous afin que nous puissions vous parler de produits que nous connaissons réellement. C’est enrichissant à tous points de vue.